Un temps désancré

Trois essais sur la trilogie de Catherine Colomb


Auteur(s):

Collection:
ISBN:

978-2-94-0563-44-9


Date de publication:

2019-02-15


Nombre de pages:

152


Poids:

200 g


Dimensions:

12 x 210 x 130 mm


Price:



Étiquettes:

Catherine Colomb a fait des vastes maisons vigneronnes de son enfance le symbole d’un ordre social ancien, vertical, et d’une temporalité cyclique parce qu’encore ancrée dans le sol. Mais cet ordre et ce temps, ses romans les saisissent alors qu’ils se défont inéluctablement.


L’échelle, réduite en apparence, du monde que la romancière met en œuvre ne doit pas masquer son ambition de prendre en charge, en les figurant, certaines des inquiétudes majeures de la modernité, en particulier celles qui relèvent d’une difficulté à demeurer, dans un environnement social que son horizontalisation a rendu mobile.


Le livre de Philippe Geinoz se propose ainsi de rendre justice à la profondeur de vue dont témoigne cet ensemble romanesque, élaboré patiemment sur plus de vingt ans, et de déployer les ressources que l’inventivité de Catherine Colomb offre au lecteur lorsque seul le travail de la mémoire permet d’habiter ce temps désancré.

L’éventail du temps | 7
Préface de Christophe Pradeau

Introduction | 13

Le défaut de la photographie
Châteaux en enfance | 27

Travail du temps et figement photographique | 30
Avènement du «nombre» et indistinction photographique | 36
Prégnance de l’épithète | 43
Continuité de la trame | 49

Le poids de l’attention
Les esprits de la terre| 65

Un interdit psychologique | 67
Une impasse historique | 71
Impossibilité de l’action | 78
La lecture à distance | 82
La lecture à demeure | 85

La portée de l’aveuglement
Le temps des anges | 97

Avancée à l’aveugle | 99
Une culpabilité historique | 103
«Le temps du monde fini» | 108
Ailleurs | 112
Liquidation d’héritage | 119

Conclusion | 133

Bibliographie | 139
Remerciements | 149