Un siècle de banlieue japonaise

Au paroxysme de la société de consommation


Auteur(s):

Collection:
ISBN:

978-2-94-0563-43-2


Date de publication:

2019-02-07


Nombre de pages:

256


Poids:

550 g


Dimensions:

20 x 240 x 170 in


Price:



Étiquettes:

Un siècle de banlieue japonaise apporte une réflexion inédite sur les processus d’urbanisation de l’une des sociétés de consommation les plus avancées de la planète, dans un pays dont la population doit, de surcroît, souvent faire face à des désastres naturels. De la fin du XIXe  siècle aux temps présents en passant par la crise de Fukushima, l’histoire de la production de l’espace nippon retracée ici nous permet de saisir l’évolution du rapport des Japonais à l’urbain et à leur milieu.

Dans ce contexte, la formation du tissu urbain banlieusard qui entoure les villes, et notamment la capitale, est un phénomène particulièrement éloquent. Au Japon, logements publics et sociaux n’allant pas de pair, il est essentiel de saisir les motivations d’une réflexion liée au logement populaire en banlieue. Quelles sont les conséquences foncières, sociales et culturelles de la transformation de l’espace imposée par les politiques planificatrices de la seconde moitié du XXe siècle? Un siècle de banlieue japonaise présente les premières initiatives externalisées dans le domaine du logement, les influences occidentales et les prises de position qui ont donné naissance au processus de création de la banlieue japonaise, ainsi que les grands mouvements d’idées sous-jacents.

Afin d’illustrer les résultats concrets de ces phénomènes, l’auteure examine en profondeur la situation des cités de logements publics japonaises, qui exprime certes la mise en œuvre de la modernité dans l’aménagement spatial, mais entraîne également des réalités socioculturelles difficiles. De la naissance du noyau urbain de Tôkyô aux emprunts à l’Amérique de l’après-guerre, de la vague du bunka à l’apogée de Kôdan (l’organisme public du logement), en passant par l’évolution inexorable d’un village où les traditions disparaissent progressivement, Cécile Asanuma-Brice nous présente la poétique et la politique de l’urbain nippon. Elle nous invite de manière spéculaire à nous interroger sur la production de l’espace urbain occidental.

Préface d’Augustin Berque


Présentation de l'ouvrage par l'auteure:


Remerciements | 11
Préface d’Augustin Berque | 13
Introduction / Au paroxysme de la société de consommation | 15


PARTIE I / NAISSANCE DE VILLE ET STRUCTURATION DE L’ALENTOUR
De la naissance d’Edo à la formation d’une culture d’habiter propre à la périphérie urbaine | 25
Chapitre 1 / Une organisation urbaine au rythme des plateaux | 27
Chapitre 2 / Le rôle des transports dans l’étalement urbain de Tôkyô | 53
Chapitre 3 / L’ère du Bunka 文化 | 71


PARTIE II / FORMATION D’UN SYSTÈME DE LOGEMENT PUBLIC ET TRANSFORMATION DU MODE DE VIE EN PÉRIPHÉRIE
Naissance d’une préoccupation publique sur la question du logement social au Japon | 85
Chapitre 1 / L’émergence de la question du logement ouvrier | 87
Chapitre 2 / Du logement d’entreprise à la ville d’entreprise Shatakugai 社宅街 | 95
Chapitre 3 / Lorsque le logement devient une préoccupation publique | 111


PARTIE III / QUAND LA BANLIEUE PERD SON LIEU
Aux prémices de la métamorphose banlieusarde | 129
Chapitre 1 / L’après-guerre 1945-1955 : mise en place des organismes de production et de gestion des logements publics
et évolution du cadre juridique | 131
Chapitre 2 / De la modernité | 143
Chapitre 3 / Les influences américaines | 149


PARTIE IV / L’ORGANISME PUBLIC DU LOGEMENT (KÔDAN JÛTAKU)
Naissance et décadence | 157
Chapitre 1 / 1955, début de la période de haute croissance | 159
Chapitre 2 / À nouvelle forme d’urbanisme, communautés nouvelles | 167
Chapitre 3 / Les années 1980 : kôdan, apogée et déclin | 179


PARTIE V / VAGABONDAGE PÉRIURBAIN, DU TERRITOIRE À LA CHOSE CONSTRUITE
Chapitre 1 / La formation de la banlieue fasuto-fûdo (ファスト風土 ) | 195
Chapitre 2 / L’inadaptation de la ville-objet de consommation au territoire: le séisme de 2011 | 205


Conclusion / Du local au global, quand la domination de l’appareil organisationnel détruit ceux pour qui il a été mis en place | 215


Annexe / Si la banlieue nous était contée… par ses habitants | 221
Bibliographie | 227
Glossaire | 243
Index des lieux | 247
Sources iconographiques | 249
Crédits | 253