Tangoisses

Chroniques élégantes et désenchantées


Auteur(s):

Collection:
ISBN:

978-2-94-0406-36-4


Date de publication:

2011-03-23


Nombre de pages:

128


Poids:

220 g


Dimensions:

9 x 210 x 140 mm


Price:



Étiquettes:

Tangoisses manifeste, dans une élégance toute musicale, les inquiétudes et les angoisses emblématiques d’un intellectuel roumain aux convictions sociales (de gauche?) et aux options esthétiques conservatrices (de droite?). Écrivain de l’Est par ses tribulations biographiques, Radu Cosaşu est un occidental de Bucarest. Sa formation, ses aspirations, ses lectures témoignent d’une ouverture sur une véritable Europe de l’esprit.
Les chroniques ici rassemblées dénoncent les pièges de toutes les idéologies ainsi que les discours rassurants de toutes les mondialisations qui scandent la pensée contemporaine de l’Europe.
Radu Cosaşu (pseud. d’Oskar Rohrlich, n. 29 oct. 1930 à Bacău) est un écrivain roumain. Jeune, il embrasse les idéaux révolutionnaires communistes et devient, en 1949, rédacteur au journal de la Jeunesse Communiste Roumaine, Scînteia tineretului. Ses dissidences le marginalisent pourtant assez vite (dès 1956) du mouvement. Désormais, il signera (souvent sous divers pseudonymes) des rubriques jugées moins «dangereuses» par le pouvoir. Ses chroniques sportives et cinéphiles dans les revues culturelles des années 60 à 90, lui valent un prestige d’écrivain subtil, à la conscience en éveil. Sa prose autofictionnelle témoigne de l’atmosphère d’une Roumanie crépusculaire, où l’on en est réduit à «survivre» à la fin du monde ancien (voir la série de volumes publiés sous le titreSupravieţuiri [Survivances]). Tendre, ironique, bon conteur et fin lecteur, Cosaşu garde dans les décennies postcommunistes de la Roumanie un timbre particulier dans la littérature. Fondateur en 1993 de l’hebdomadaire Dilema [Le Dilemme], il est reconnu comme l’une des voix les plus prestigieuses du journalisme culturel. Il a reçu le Prix National de Littérature en 2007.

Caractère typographique
Conduit ITC
Façonnage
livre broché, cousu, couverture souple à rabats
Préface
Sanda Cordoş, « Radu Cosaşu, un écrivain occidental à Bucarest »
Postface
Kazimierz Jurczak, « De la littérature et autres nuances »
Traduction
traduit du roumain par Raluca Lupu Oneț