Le problème de la parole

Cours au Collège de France, Notes, 1953-1954


Auteur(s):
Éditeur(s) scientifique(s):
Collection:
ISBN:

978-2-940563-60-9


Date de publication:

2020-02-21


Nombre de pages:

280


Poids:

560 g


Dimensions:

20 x 240 x 160 mm


Price:



Étiquettes:

Prononcé entre décembre 1953 et avril 1954, «Le problème de la parole» s’inscrit dans le prolongement du «Monde sensible et le monde de l’expression» et des «Recherches sur l’usage littéraire du langage», leçons professées l’année précédente au Collège de France. Merleau-Ponty explore dans ce cours le sens d’une parole qui émerge du sensible: interrogeant les processus d’acquisition du langage ainsi que les pathologies qui l’affectent, il propose une interprétation originale de la linguistique de Saussure et offre un commentaire d’envergure de l’œuvre de Proust. Chez l’un et l’autre, comme dans l’étude de l’aphasie et de l’apprentissage de la langue chez Jakobson et Goldstein, Merleau-Ponty analyse les pouvoirs créateurs et instituants de la parole, pouvoirs que la littérature porte à son excellence. «Le problème de la parole» ébauche ainsi une philosophie de l’institution et une ontologie qui interrogent l’avènement du sens dans l’entrelacement du sensible et de l’expression. C’est dire toute l’importance de ce cours inédit: présentant l’une des premières lectures philosophiques de Saussure et de Proust, il constitue également une étape essentielle de l’évolution de la pensée de Merleau-Ponty, qui peut éclairer d’un jour nouveau le sens de son ontologie ultime.

Texte établi par Lovisa Andén, Franck Robert et Emmanuel de Saint Aubert.

Avant-propos de Lovisa Andén.
Postface de Franck Robert

Avant-propos de Lovisa Andén | 9

Note des éditeurs | 33

Table des matières de la préparation du cours | 35

Notes préparatoires du cours | 39

Projets et plans de cours | 205

Notes de travail | 233

Postface de Franck Robert | 239

Bibliographie | 267

Index | 275