Désirs de rue

L’urbain, une matrice pour un nouveau cinéma



Éditeur(s) scientifique(s):
Collection:
ISBN:

978-2-94-0563-46-3


Date de publication:

2019-06-07


Nombre de pages:

208


Poids:

475 g


Dimensions:

17 x 210 x 168 mm


Price:




Étiquettes:

À la fin des années 1950, des jeunes artistes de ce qu’on nomme alors la Nouvelle Vague se mettent à tourner dans la rue. Hors des studios, caméra à l’épaule, ils se mêlent à la foule des villes. L’espace urbain devient alors la matrice de leurs créations. Il leur permet de rendre compte des enjeux individuels et collectifs d’une société en mutation et d’inventer du même coup une nouvelle identité cinématographique. 


Désirs de rue, à travers l’analyse de courts-métrages d’Eustache, de Truffaut, de Godard et d’autres cinéastes de la Nouvelle Vague, s’attache à montrer comment, au contact de la rue, naît un langage qui exprime par l’impromptu et la contingence les courants profonds d’une époque.

PRÉLUDE | 11

PROLOGUE | 19
Cinéma et ville, un couple durable | 21
Le court, c’est plus urbain | 31

PRÉFILMAGE | 37
Tous dans la Vague, chacun son style | 47
Focaliser pour raconter la ville | 55
Inspiration du lieu, vérité du jeu | 64
Envies de rencontre | 73
L’itinéraire en territoire générique | 83
La ville entre absurdité et aliénation | 99
Un cinéma politique? Un cinéma subversif | 106

FILMAGE | 123
Le beau cadre ne s’impose pas | 125
Poitrine, ceinture, chaussures? Valeurs des plans | 131
Une focale normale pour des gens normaux | 135
Mettre en lumière sans rien toucher | 139
Travelling: l’invention de l’éthique | 144
Caméra portée pour vivre la ville | 151
Couper, coller, désirer: les metteurs en ville au montage | 156
Expérimentations sonores | 166

ÉPILOGUE | 179
La Nouvelle Vague, une clé pour l’urbain de demain

Fiches | 195
Bibliographie | 199
Remerciements | 205