1e_couv_jones
vjbp1-bettervjbp2-bettervjbp3-better

Un pont à part / A Distant Bridge

Sergio Musmeci & Zenaide Zanini, Potenza 1966-1976
Auteur(s):
Collection:
ISBN: 978-2-94-0563-09-8
Date de publication: 07.12.2016
Nombre de pages: 196

36 CHF

Description du produit

Lors de son inauguration en 1976, le pont sur le Basento à Potenza est accueilli par des réactions extrêmement contrastées. Si certains saluent sa forme élégante et son design innovant, d’autres condament sa complexité et ses excès qui, au regard de sa fonction, sont jugés inutiles. Réalisé entre les années 60 et 70, le pont illustre en effet une manière radicalement différente d’aborder la conception en ingénierie, emblématique des techniques inventées par Sergio Musmeci et par sa femme, l’architecte Zenaide Zanini, pour confronter les problématiques de reconstruction qui émergent dans l’Italie de l’après-guerre.

Quarante ans plus tard, l’appréhension du chef-d’œuvre d’ingénierie de Musmeci et Zanini permet de saisir le potentiel d’interaction que l’infrastructure est en mesure de déployer avec son environnement direct. Victor J. Jones retrace l’histoire de ce projet et s’interroge sur son futur, persuadé que les infrastructures doivent jouer un rôle plus affirmé dans la vie sociale de nos villes. Alors que de nos jours des milliers de kilomètres d’autoroutes, de ponts et d’autres structures sont sur le point d’être remplacés ou modernisés, Un pont à part permet de réexaminer le rôle crucial des infrastructures dans le développement de l’espace urbain, au-delà de leur aspect purement formel ou fonctionnel. L’auteur démontre ainsi que toute discussion à ce sujet se doit d’inclure le chef-d’œuvre de Musmeci et Zanini.


 

When it opened in 1976, the bridge over the Basento in Potenza was greeted with mixed reaction. Praised by some for its elegant shape and innovative design, others condemned the bridge for being overly indulgent and unnecessarily complicated. Realized between the 1960s and the 1970s, the bridge indeed illustrates a radically different way to approach engineering design: it is emblematic of the innovative techniques developed by Sergio Musmeci and his partner Zenaide Zanini to address the issues faced by architects and engineers in Italy, in an era of recovery following the Second World War.

Forty years later, apprehension over Musmeci and Zanini’s engineering masterwork prompts a reassessment of the ability of infrastructure to engage its surrounding environment with greater consequence. Victor J. Jones traces the history of this project and questions its future, convinced that all infrastructures must play a more assertive role in the civic and social life of our cities. As thousands of miles of aging highways, elevated expressways and bridges are overdue to be replaced or retrofitted, A Distant Bridge gives us the opportunity to re-examine the role of infrastructure in shaping urban space beyond narrowly defined terms of utility and form. Thus, the author demonstrates that any discussion on such topic begins with the magisterial lessons of Musmeci and Zanini.

Information complémentaire

Poids 610 g
Dimensions 220 x 220 x 170 mm
Langue

Livre bilingue français-anglais

Iconographie

Carnet d’images réalisé par la photographe Hélène Binet

Table des matières

Préface Foreword | 9
DECOMBRES RUBBLE | 13
SONGES DREAMS | 45
COMBAT STRUGGLE | 71
LE PONT THE BRIDGE | 99
BUILD BUILD | 119
REVEIL AWAKEN | 149
Annexes Appendix | 171