Image: d'après un dessin de Luca Merlini, © 2010

Être morts ensemble

L'événement du 11 septembre 2001
Auteur(s):
ISBN: 978-2-94-0406-72-2
Date de publication: septembre 2013
Nombre de pages: 128

16 CHF

Étiquettes : , ,

Description du produit

« À une époque où la politique comprise comme condition de la coexistence humaine – du vivre ensemble  humain – semble avoir perdu tout crédit, l’unique manière de la penser à nouveau réside peut-être dans cet étrange être morts ensemble parce qu’ensemble nous avons vécu la mort d’autrui. »

C’est pour avoir été confronté aux images des disparus du 11-Septembre, et à l’expérience traumatisante qu’elles ont suscitée, que Mauro Carbone a envisagé cet essai. En considérant tout d’abord que le 11-Septembre a été, immédiatement, l’événement le plus vu de l’histoire humaine, et que nous avons tous été exposés à la puissance inhérente de ces images : celle qui nous a contraints au rôle de témoins simultanés de la mort d’autrui.

Mauro Carbone est Professeur d’Esthétique à la Faculté de Philosophie de l’Université « Jean Moulin » Lyon 3 (France), ainsi que membre senior de l’Institut Universitaire de France. Plusieurs de ses ouvrages ont été récompensés en Italie par des prix prestigieux.

Information complémentaire

Poids 183 g
Dimensions 210 x 140 x 9 mm
Traduction

Traduit de l’italien par Marc Logoz

Façonnage

livre broché, cousu, couverture souple

Couverture

d’après un dessin de Luca Merlini, © 2010

Table des matières

Introduction
Le mur des visages

Remerciements

LA « SCENE PRIMITIVE » DU 21e SIECLE

Le débat autour du moderne et du postmoderne en philosophie
Avant l’événement

La polysémie du postmoderne
Retour à la «  condition postmoderne  »
La modernité  : un projet inachevé
Excursus autour de La dialectique de la raison
Le sublime et le postmoderne

L’EVENEMENT ET LA PHILOSOPHIE

Un «  événement  » ?
Excursus  : l’«  événement  » selon Heidegger
« Une analyse éventuellement inacceptable  »
Les Lumières «  à venir  »

LA MEMOIRE D’UN TRAUMA INEFFABLE
Après l’événement

Art ?
Mais quel sublime ?
Le naufragé ne se distingue plus du spectateur
Un naufrage dont nous avons tous été spectateurs
La douleur entre sublime et politique
Temps et images

L’EMPIRE ET LE VISUEL  : DES ENJEUX OUVERTS

EPOQUE POSTEUROPEENNE ET CONDITION POSTMODERNE
L’événement dans notre actualité

HOMME QUI TOMBE  : UNE DESTRUCTION D’IMAGES DE DESTRUCTION
Quelques années plus tard