Michael Jakob

Michael Jakob enseigne la théorie et l’histoire du paysage et de l’architecture à l’hepia et l’esthétique du design à la HEAD de Genève. Il est professeur invité au Politecnico de Milan et à l’Académie d’Architecture de Mendrisio. Ses recherches actuelles portent sur l’espace du vertige et les montagnes artificielles. Il est l’auteur, entre autres, de "Paesaggio e letteratura" (Olschki, 2005), "Paysage et temps" (Infolio, 2007), "Il Paesaggio" (Il Mulino, 2009), "Il giardino allo specchio" (Bollati Boringhieri, 2009), "Mirei Shigemori e il nuovo linguaggio del giardino giapponese" (Tararà, 2012), "Poétique du Banc" (Macula, 2014), "Cette ville qui nous regarde" (b2, 2015) et directeur scientifique de "Autour du Léman" (MētisPresses, 2018).

Voici les 2 résultats